Enter your keyword

samedi 1 septembre 2018

En septembre, ça sera école à la maison !

En revenant vivre sur Bordeaux, les institutrices en Belgique de la petite école ou étaient nos enfants nous avaient gentiment prévenues que Ema aurait du retard par rapport au programme français.

J'en avait surement déjà parlée dans un autre article, mais la deuxième année ici sur Bordeaux à était le déclencheur de notre décision pour le bien être d'Ema.

Quand nous sommes arrivés ici, l'école ma demandée les classeurs de ce qu'Ema avait fait en Belgique pour pouvoir voir son niveau et ainsi lui faire rattraper le retard par rapport aux élèves ici. J'ai apportée tout cela dés la rentrée de septembre. Et cela m'a était rendue deux semaines après.

Ema a passée sa première année ici en CE1, et aucun retard n'a était rattrapé, on lui a rajouté les matières par dessus des choses qu'elle n'avait pas encore vue. LOGIQUE...
Puis dés sa 1ère rentrée scolaire déjà les insultes ont commencées "quand elle était en jupe ou en short" etc...


Ema est passée en CE2, et bien oui on ne fait pas redoublé les enfants, ici !
Et encore des matières rajoutées par dessus et encore du retard pour elle.
Mais l'année de CE2 à était plus compliquée pour elle, elle ne passait plus à la cantine et éviter d'aller manger et personne n'y a fait attention.
Puis cela a fini par se régler Ema était une menteuse, il était impossible qu'elle ne passe pas pour manger... Soit Ema ment.
On est arrivé au stade qu'elle me suppliait pour revenir la chercher le midi.
Puis le second stade ou on pleure pour ne pas aller à l'école, ou elle a mal au ventre, ou elle se rend clairement malade pour ne pas y aller.
Je ne citerai pas, toutes les autres raisons ou autres qui se sont produites.

Ema est devenue agressive, stressée et plus aucune confiance en elle. Alors déjà qu'à la base c'est une petite fille timide et réservée et qui met du temps à s'adapter et à faire confiance. Là même ma famille ne la reconnaissait plus. Ema qui était en Belgique c'est complètement éteinte en deux ans ici.

Puis le coup de glas qui a fait que la décision soit irrévocable, le dernier bulletin.
Quand sur une matière en Français, la prof compare le résultat par rapport à un résultat d'un élève du degré au dessous d'Ema. BRAVOOOO !



Alors oui on l'a déscolarisé pour la rentrée de septembre. On lui en a parlée avant, en lui demandant aussi ce qu'elle en pensait, on lui a expliqués ensuite nos raisons.
Elle suivra les cours avec le CNED pour avoir une base.

Ses deux grands frères, sont au collèges et comprennent très bien le choix effectué. Pas de jalousie ni rien. Ils savent comment ça se déroulait pour Ema à l'école.

Mais le but de cette nouvelle année pour nous et :

  • qu'elle retrouve l'envie d'apprendre
  • de la revoir épanouie et heureuse
  • pour qu'elle reprenne confiance en elle et en ses capacités
  • qu'elle rattrape son retard à son rythme 
Alors je me dit qu'il faut penser au bien être de son enfant par tout les moyens qui sont à notre dispositions. 









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles populaires

Copyright

Les photos et les textes de ce blog ne sont pas libres de droits. Donc vous n'êtes pas autorisés à vous en servir sans en demander l'autorisation éventuelle. Merci de respecter mes écrits et mes photos. Tous droits réservés ©Copyright mamandequatreloustics.com