Récit de sa naissance, BB4 pas comme les autres. Part.1



Et voilà, après quelques semaines d'absence et oui santé oblige.
Me revoilà...

Après avoir eu pendant un mois des contractions à raison de 6 ou 7 par jour, lors de mon dernier rendez-vous que j'ai eu avec ma gynécologue le lundi 21 Août ou elle m'a bien sûre confirmé que aucun risque d'accouchement pour le moment.

Le mercredi j'ai eu des contractions pendant la nuit assez importante. Un coup de tel à la maternité qui me dit que pas la peine de se déplacer. Que tant que pas perdu du liquide ou autre cela n'est pas grave. Je rappelle que 4ème grossesse quand même et 34SA. Soit je reste à la maison OK.

Vendredi soir donc le 25, en me couchant je dit à z'hom que la nuit va être longue. Mr rigole, moi non. A 4h du matin contraction super forte, je sais que pas normal et que je dois partir au plus vite à la maternité, j'ai des pertes de liquide. Je telephone à la maternité de nouveau et là quand je dit 4ème grossesse et 34SA bizarrement on me dit de venir direct.
Le temps de tel à papy, pour les trois autres loustics qui sont au lits.
On pars direction la maternité.

Là-bas je suis attendue, piqûre pour arrêter les contractions, médocs, perfusion, examens voilà ma nuit. Aucune infection, les pertes se sont arrêtés et était très légères.
Je passe la nuit sous surveillance et on me dit clairement que si les contractions ne s'arrêtent pas je serai transféré dans une maternité de Niveau 2.
Samedi plus de contractions, ils sont super confiants et penses me garder un maximum de temps.
Mes enfants viennent me voir dans l'après-midi et 3 minutes après leurs arrivées, grosse perte de liquide. On m'amène direct en salle d'accouchement et le verdict tombe, on attend l'ambulance, je suis transférée au plus vite vers une autre maternité.

Entre samedi et dimanche, je suis dans une autre maternité de NIVEAU II et j'ai eu le droit aux examens, une nuit horrible avec des contractions qui n'agissaient pas sur mon col. Une piqûre de morphine pour arrêter la douleur et pouvoir me reposer un minimum.
Mais aussi les deux piqûres pour faire maturer les poumons de bébé au cas ou.

Lundi 28, une échographie est prévue en urgence pour savoir ce que l'on fera.
Entre temps, on m'apprend que j'ai une infection donc il faut le sortir d'une manière ou d'une autre.
L'échographie, indiquera qu'il n'y a plus de liquide amniotique et que mon placenta est trop bas.
Le gynécologue veut pas prendre de risque et ne pas suivre l'avis de ma gynécologue, ça sera une césarienne déjà programmée à midi.
On me fait prendre ma douche, j'angoisse (oui je n'ai jamais était opérée, ni rien et 34 SA ça fait peur...). Les sages femmes sont extra.

Je suis amenée en salle pré-op et on attend, l’anesthésiste arrive et veut retarder l'opération car on m'a donné un petit déj. Le gynécologue du coup veut faire la césarienne que le soir après toute ses opérations. C'est décidée je retourne en chambre, jusque 18 h. Sauf que quand je me lève, je les décide tous ça sera pour MAINTENANT, panique à bord. Je perd du sang beaucoup trop de sang.

Je passe au bloc, anesthésie, péridurale, incision.
Je sent des choses bizarres dans mon ventre, j'entend l'aspiration.
Bébé va bien et c'est le principal, papa part direct avec lui (oui car confirmé c'est bien un petit gars).
J'entends hémorragie, aspiration, etc... J'essaie de rester calme et de ne pas pleure
Enfin on me referme et je pars en salle de réveil. Mon loulou est dans une couveuse, mais on me rassure qu'il va bien.

Le gynécologue passe et nous confirme que si j'aurai accoucher par voie basse, il y aurait eu un carton plein pour moi et bébé. Je comprends que je suis passée à côté.

Et voilà mon début d'aventure, avec petit Léo né à 35SA, il pèse 2kg365 et 46cm.
Il va faire un séjour en néonatologie.
Je vais rester hospitalisée jusqu'à sa sortie.
Nous sommes donc rentrés à la maison tout les deux, le 5 Septembre 2017.

Je peux enfin dire que p'tit bébé 4, n'aura rien faire comme les trois autres.

Maintenant on profite à fond.
Je dois avouer que les puéricultrices et auxiliaire puéricultrice ont toutes étaient super géniales.

Et vous votre accouchement c'est-il bien déroulé ?


Aucun commentaire:

Fourni par Blogger.